VITGREFSEC

VITGREFSEC

VITGREFSEC

Pour adapter le vignoble de Bordeaux au changement climatique par le choix d’un matériel végétal plus résistant à la sécheresse, sans modifier la typicité des vins produits.

Période: Octobre 2019 > Octobre 2022 (36 mois)
Financeurs: CIVB
Responsable EGFV: Cornelis Van Leeuwen

Résumé: 

Le changement climatique se manifeste principalement par une augmentation des températures et une intensité et une fréquence accrues des périodes de sécheresse. Les viticulteurs doivent s’adapter à ces nouvelles conditions climatiques pour continuer à produire des vins de qualité. Dans le Bordelais, le choix du matériel végétal constitue un levier majeur pour cette adaptation, qui possède le grand avantage d’être neutre sur le plan environnemental et de ne pas avoir d’impact sur les coûts de production. Pour autant, il est important de veiller à ce qu’un changement du matériel végétal n’entraîne pas une modification de la typicité des vins de Bordeaux non acceptable par les consommateurs. Dans ce projet, différents types d’adaptation de la vigne au changement climatique par le choix du matériel végétal sont étudiés. La réponse phénologique aux températures plus élevées de 52 cépages et 55 variétés de porte-greffes est étudiée pour évaluer quel matériel végétal est à même de mûrir dans la fenêtre climatique idéale pour la production de vins de qualité dans un climat plus chaud. Des suivis de maturité seront effectués pour compléter la base de données existante et affiner les modèles de maturité technologique et des modèles de dynamiques d’accumulation de sucres. Les cépages et porte-greffe des dispositifs VitAdapt et GreffAdapt sont phénotypés pour évaluer leur comportement en situation de sécheresse. Pour ce faire, des outils innovants de phénotypage à haut débit seront mis en œuvre, comprenant la discrimination isotopique du carbone 13 (δ13C), l’étude des gradients de potentiel hydrique au sein de la plante et la mesure du débit de sève. Pour le dispositif VitAdapt, l’étude sera focalisée sur un effectif de 28 cépages parmi les 52 initialement plantés, car les études réalisées précédemment ont permis d’affiner la sélection de cépages qui présentent un intérêt potentiel. 17 cépages candidats potentiels à une introduction dans l’encépagement du Bordelais seront micro vinifiés et comparés à des cépages actuellement cultivés dans le Bordelais.

Projet en partenariat avec l’UE Vigne Bordeaux et l'USC Œnologie 

En lien avec les dispositifs VitAdapt et GreffAdapt

Date de modification : 14 août 2023 | Date de création : 17 juillet 2020 | Rédaction : egfv